Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

#MetsTesBaskets autour du cou pour soutenir l’association ELA

#MetsTesBaskets autour du cou pour soutenir l’association ELA

[#STREET] ÉcoMégot, solution de collecte et de recyclage des mégots de cigarette

[#STREET] ÉcoMégot, solution de collecte et de recyclage des mégots de cigarette

[ÀAP] Yves Rocher recherche de la future lauréate du prix Terre de Femmes

[ÀAP] Yves Rocher recherche de la future lauréate du prix Terre de Femmes

[ÉCLAIRAGE] La France, future terre d’innovation ?

[ÉCLAIRAGE] La France, future terre d’innovation ?

Carenews, l'actualité des associations, du mécénat et de la philanthropie

Les collectes de dons via Facebook, c'est pour bientôt !

Les collectes de dons via Facebook, c'est pour bientôt !

Dès le 25 septembre, Facebook va lancer en Europe une phase de test qui va permettre aux associations de collecter des dons directement via Facebook. Sur le banc d’essai, 20 associations, dont quatre en France : les Restos du coeur, la Fondation de France, l’UNICEF et Action contre la faim. Testé aux Etats-Unis, le nouvel outil de fundraising est une réussite, en revanche avant son lancement en France il interroge.

 

 

 

Facebook crée un lien entre associations et donateurs

Si une grand part des organismes à but non lucratif sont actifs sur les réseaux sociaux, ce sont Les Restos du coeur, la Fondation de France, l’UNICEF et Action contre la faim qui sont les quatre associations françaises choisies pour participer à ce Beta Test en France. Dès le 25 septembre, Facebook lancera trois nouvelles options pour le faire fonctionner. 

Le bouton « Faire un don » sera introduit dans l’algorithme. Chaque utilisateur et les associations pourront insérer ce bouton dans les bannières des Pages et dans les posts, qu'ils contiennent de la vidéo, de la photo ou du texte.

L’outil Facebook Fundraisers permettra à tous de devenir « ambassadeur ». Grâce à cet outil, chaque utilisateur particulier pourra lever des fonds pour des associations sur Facebook. On pourra ainsi créer une page dédiée à une mobilisation et inviter des amis à s’y rallier. Comme cadeau d’anniversaire, et en le demandant à ses amis, un utilisateur ayant indiqué sa date de naissance pourra lever des fonds pour une association.

Dernière nouveauté : le don par Facebook Live. Rien de plus simple pour les utilisateurs et les pages Facebook vérifiées qui pourront lever des fonds pendant et après les Facebook Live. Deux possibilités pour y parvenir : soit en ajoutant le bouton “Faire un don“ directement dans leurs Facebook Live sous iOS, soit en attachant leur levée de fonds à leur Facebook Live sous Android.

Un système de donation déjà populaire aux États-Unis 

Cette nouvelle façon de collecter des dons, plus intuitive, rapide et accessible à tous, a déjà permis de lever des millions d’euros aux États-Unis. Selon l’entreprise Facebook, tout en créant une communauté de soutien sécurisé, permettre aux utilisateurs de faire des dons par le biais de la plateforme a permis une explosion des dons. 

Chacun a pu soutenir une cause qui lui tenait à coeur (donation après des catastrophes naturelles, pour l’accès à l’éducation ou encore pour sa famille). À titre d’exemple, ce sont 10 millions de dollars qui ont été récoltés via Facebook à la suite du passage de l’ouragan Harvey au Texas.

Pour l’entreprise, le réseau social rassemble en un même lieu associations et donateurs et se veut être le meilleur moyen pour les associations de récolter des fonds. 

Faire un don sur Facebook, une innovation qui divise…

16 pays européens et 20 associations ont été sélectionnés pour participer à ce test. Les associations qui souhaitent bénéficier de ces nouveaux outils peuvent d’ores et déjà s’inscrire pour faire partie des premières à atteindre leurs objectifs de levée de fonds.

Mais cette nouvelle ne fait pas l’unanimité. À l’image du site Zebulon, qui souligne que sur chaque don effectué, Facebook va prélever des frais à hauteur de 5 % du montant reçu pour couvrir, selon l’entreprise, les frais qui servent à vérifier l’organisation à but non lucratif et la gestion des frais liés au traitement du paiement. Le site s’interroge sur la bonne volonté du réseau social en prenant pour exemple Streamlabs qui n’a prélevé aucuns frais à la Croix-Rouge, lorsque l’association a fait une collecte de dons. 

… Mais enthousiasme les associations participantes

Axelle Davezac, directrice de la Fondation de France a déclaré : « À l’heure où nous vivons une période de crise comme celle que traversent les Antilles avec Irma, les Français veulent aider et s’entraider, et Facebook est un formidable outil pour faire appel à la générosité citoyenne. Le bouton “Faire un don“ sera d’ailleurs activé sur notre page Facebook, pour soutenir notre levée de fonds au profit des Antilles suite à l'ouragan Irma. »

En France, les quatre associations choisies voient en cette initiative une opportunité unique, comme Bernard Vaginay, Responsable bénévole du service donateurs des Restos du Cœur : « Les Restaurants du Cœur sont déjà très actifs sur Facebook et disposent d’une communauté active. Nous sommes donc naturellement très enthousiastes à l’idée de contribuer au développement des outils qui vont permettre au secteur associatif de mobiliser des dons via Facebook ».

La phase de test durera du 25 septembre au 29 octobre. La réussite de ce dernier dépendra du nombre de fonds levés, du nombre de donateurs et de la fonctionnalité de la plateforme.

[AÀP] Les 3e Creative Awards by Saxoprint en faveur du Restos du Cœur

[AÀP] Les 3e Creative Awards by Saxoprint en faveur du Restos du Cœur

L’appel à candidatures pour les 3e Creative Awards by Saxoprint a été lancé le 4 septembre dernier. Placée sous le signe de la solidarité, la nouvelle édition de ce concours des talents créatifs se déroulera en faveur des Restos du Cœur.

 

 

 

 

Quand le talent créatif se met au service des grandes causes

 

Face au succès remporté par les deux premières éditions de son concours des talents créatifs, dont le but est de créer une campagne de publicité au profit d’une grande cause environnementale ou sociale afin de lui sonner de la visibilité, Saxoprint lance les troisièmes Creative Awards by Saxoprint. Conscient de l’importance des actions des Restos du Cœur en France et de l’utilité du travail des bénévoles, l’imprimeur en ligne a choisi de se rapprocher de l’association de Coluche pour son prix 2018, donnant aux candidats la mission de concevoir la première campagne print et vidéo des Restos du Cœur.

 

Creative Awards by Saxoprint 2018 : les détails pratiques

 

Les candidats aux 3e Creative Awards by Saxoprint ont jusqu’au 12 janvier 2018 pour s’inscrire et déposer leur campagne de publicité. Un jury, présidé par Pascal Grégoire, fondateur de l’agence « La Chose », se réunira en février au siège des Restos du Cœur, afin de départager les candidats. Les internautes pourront quant à eux voter pour le Prix du Public au cours du mois de mars. La cérémonie de remise des prix se tiendra le 15 mai à Paris. Pour rappel, les visuels gagnants des Creative Awards by Saxoprint 2015 et 2016 (« Pandarévolution » et « Bateau-Balle ») ont été affichés dans le métro parisien et vus par 10 millions de personnes.

 

[ENTRETIEN] Augustin Jaclin, cofondateur et président de Lemon Tri et LemonAide

[ENTRETIEN] Augustin Jaclin, cofondateur et président de Lemon Tri et LemonAide

Protection de l’environnement et engagement social sont les deux moteurs des fondateurs de Lemon Tri et LemonAide. Ils se sont engouffrés avec passion dans le vide laissé par l’absence de traitement des déchets nomades en France. Et ça marche. Avec un bénéfice social et sociétal incontestable. 

 

 

 

 

Comment en êtes-vous arrivé à lancer Lemon Tri ?

Le parcours que j’ai suivi avec Emmanuel Bardin, cofondateur de Lemon Tri remonte à la petite enfance puisque notre amitié a démarré en classe de maternelle. Nous avons pris des voies différentes pour nos études supérieures, lui ayant opté pour l’Université de Dauphine tandis que j’entrais à l’EDHEC de Lille. Mais l’idée de créer quelque chose ensemble ne nous a jamais quittés.

On se retrouvait en particulier sur les valeurs environnementales et la recherche d’un projet professionnel ayant du sens.

Plusieurs voyages d’études nous ont convaincus qu’il existait dans d’autres pays comme l’Amérique du Nord, la Scandinavie, le Japon un système de collecte et de recyclage des déchets grâce à des machines interactives absent du marché français. D’où l’idée de lancer Lemon Tri en adaptant le système que nous avions découvert à notre marché. C’était en 2011, nous avions 24 ans et c’est devenu notre premier véritable job dès la fin de nos études.

 

Quel est le mode de fonctionnement de Lemon Tri ?

L’idée de base de Lemon Tri est d’améliorer la captation des emballages, leur tri et leur recyclage dans des zones hors domicile, car les emballages nomades font l’objet de beaucoup moins d’attention que ceux triés chez soi. Les services de Lemon Tri visent tous les lieux en dehors de la maison comme les écoles, les transports, les centres commerciaux, l’université, la SNCF et plus généralement les entreprises. 

Nos clients choisissent leur machine et le système d’incitation le plus adapté à leur site. Nous installons la machine que nous entretenons et collectons les emballages. Nous « massifions » la matière collectée et la conditionnons pour la rediriger vers les filières adaptées au recyclage. Notre promesse étant de trier mieux partout.

Après quelques années d’activité, nous avons voulu faire plus et mieux sur le plan social et avons lancé en 2016 une entreprise d’insertion sociale spécialisée dans la logistique du recyclage.

Nous ne pensions pas pouvoir y aller seuls et avons voulu nous associer à différents partenaires apportant chacun leur expertise. 

L’association FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion), actionnaire de Lemon Aide nous apporte sa dimension sociale, le Groupe Danone nous a soutenu financièrement via le fonds DANONE pour l’Écosystème et nous aide grâce à un suivi opérationnel, Lemon Tri apporte son expertise technique. Une première plateforme est née à Pantin et nous allons en ouvrir une seconde à Marseille. Il s’agit d’un programme d’insertion intense de six mois par lequel les personnes (la prochaine promotion en comptera 10) sont formées à la collecte, comme agent de tri ou cariste magasinier. LemonAide est un sous-traitant logistique qui travaille pour Lemon Tri, mais pas seulement.

Le but est que ces personnes reçoivent une formation qualifiante pour retrouver un travail y compris en dehors de LemonAide. Et ça marche puisque 85 % des personnes formées dans les deux premières promotions ont retrouvé un job.

Nous sommes sur des métiers en tension et cela contribue à nos résultats. De même le décret de l’an dernier obligeant les structures de plus de 20 personnes à installer le tri à la source nous a été favorable.

Au total les deux entités emploient actuellement 26 personnes réparties à 50/50.

Et nous sommes fiers de l’impact environnemental généré. Nous avons traité 12 tonnes de déchets en 2015, 120 en 2016 et nous en traiterons 400 en 2017. Sachant que pour faire une tonne de déchets il faut 30 000 bouteilles en plastique, 75 000 canettes ou 200 000 gobelets !

 

Nous avons rencontré Augustin lors du Sparkshow "Économie circulaire" organisé dans le cadre de Convergences

 

[#STREET] ÉcoMégot, solution de collecte et de recyclage des mégots de cigarette

[#STREET] ÉcoMégot, solution de collecte et de recyclage des mégots de cigarette

Face à la catastrophe environnementale que représente la prolifération des restes de cigarettes, ÉcoMégot propose une solution de sensibilisation, de collecte et de recyclage des mégots aux collectivités et aux entreprises.

 

 

 

 

Les mégots de cigarettes, de véritables fléaux pour l’environnement

 

Savez-vous qu’un mégot de cigarette, c’est 2 500 composants chimiques rejetés dans la nature et 500 litres d’eau pollués ? Et que quelque 40 milliards de mégots de cigarettes sont jetés par terre chaque année en France, avant de se retrouver dans les fleuves et les océans, et de mettre 12 ans à se dégrader ? Face à ces chiffres alarmants, il devient urgent d’agir pour faire du monde de demain un monde sans mégots. C’est pourquoi ÉcoMégot a développé une solution de sensibilisation, de collecte et de recyclage des mégots de cigarettes pour les acteurs privés et publics, qui, en plus de favoriser la protection de l’environnement, permet de dynamiser l’économie en créant des emplois.

 

Une solution complète, de la collecte au recyclage et à la sensibilisation

 

Concrètement, ÉcoMégot propose aux entreprises et aux collectivités une offre de location ou d’achat de bornes ÉcoMégot, destinées à la collecte des restes de cigarettes. L’installation de ces bornes est précédée d’un diagnostic par point de collecte et accompagnée d’un dispositif de sensibilisation des usagers. Les mégots récoltés sont ensuite ramassés, stockés et triés selon des méthodes respectueuses de la planète, avant d’être recyclés en matière plastique et valorisés énergétiquement. Le tout au sein d’une filière locale. À l’issue de ce processus, un rapport d’impact est édité. Ce document, qui mesure la performance du dispositif, permet aux entreprises de mieux communiquer sur leur démarche RSE.

 

[ÀAP] Yves Rocher recherche de la future lauréate du prix Terre de Femmes

[ÀAP] Yves Rocher recherche de la future lauréate du prix Terre de Femmes

La Fondation Yves Rocher appelle les femmes qui portent un projet en faveur de l’environnement à déposer leur projet pour peut-être devenir la 17e lauréate du prix Terre de Femmes. A la clé, des dotations pour faire vivre votre projet, vous avez jusqu’au 30 septembre pour candidater.

Promouvoir les projets environnementaux pensés par les Femmes

Depuis 15 ans, le Prix Terre de Femmes, organisé par la Fondation Yves Rocher, apporte une aide financière aux lauréates et les accompagne dans la réalisation de leurs projets. En récompensant 375 femmes depuis sa création, ce sont leurs projets en faveur de la protection de l’environnement (intégrant une dimension sociale) qu’ils propulsent vers la réussite. 

Comme chaque année, deux prix seront décernés : le Prix France, qui récompense trois projets avec des dotations allant de 3 000 à 10 000 euros et le Grand Prix International qui récompense une des 11 lauréates du prix national en lui apportant une dotation complémentaire de 10 000 euros. Depuis 2001 ce sont 1,8 million d’euros qui ont été versés pour soutenir les actions des lauréates dans plus de 50 pays. 

Une dotation importante pour les trois lauréates Françaises

L’appel à candidatures concerne les femmes de nationalité française ayant une structure à but non-lucratif ou une structure ayant un objet commercial avec une visée sociale et environnementale ou à titre privé. Pour que son dossier soit validé il doit décrire un projet concret en faveur de la préservation de l’environnement avec un bénéfice pour la collectivité. 

Vous pouvez d’ores et déjà postuler, et ce, jusqu’au 30 septembre 2017.

 

[ÉCLAIRAGE] La France, future terre d’innovation ?

[ÉCLAIRAGE] La France, future terre d’innovation ?

La collaboration de Prophil et des Mines ParisTech, au-delà d’un état des lieux de la situation française, visait aussi à offrir aux entrepreneurs et aux juristes un vaste panorama afin qu’ils puissent s’inspirer des modèles étrangers, tout en s’adaptant aux spécificités à l’œuvre dans notre pays. Un travail de qualité, qui mérite qu’on s’y attarde. Si l’on connaît bien les traditionnelles représentations d’une fragmentation entre public et privé ainsi qu’entre ESS et économie capitaliste, force est de constater que ces dernières survivent avant tout de manière symbolique. Les réalités de terrain prouvent un mouvement pour le dépassement de ces clivages, même si l’esprit français renoue parfois avec son intransigeance.

 

La SOSE (Société à Objet Social Étendu) : premier statut hybride français

 Pour répondre au défi des entreprises à mission, une proposition de loi projette la création d’un statut hybride, sous l’acronyme SOSE (Société à Objet Social Étendu). L’objectif de cette initiative parlementaire ? Aller plus loin que la loi de 2014 et impulser une réforme du droit des sociétés, afin « d’octroyer aux entrepreneurs la possibilité d’une éthique librement choisie et la capacité de se fixer, au-delà du seul profit, des objectifs de construction d’une oeuvre collective dans une recherche de sens et de durabilité. » La SOSE se veut fidèle à l’idée de « liberté du projet d’entreprise » tout en garantissant un « potentiel d’innovation » et un « engagement crédible ». Le secteur privé pourrait alors bénéficier des mêmes évolutions juridiques, favorables à l’intérêt général, que celles observées à l’étranger.

 

Repenser la gouvernance des entreprises

Autre spécificité de ce statut, qui initie un nouvel horizon d’innovation, celui de la gouvernance. L’étude de Prophil explique à ce titre : « l’enjeu de la SOSE est d’étendre la gouvernance de façon à pouvoir inclure d’autres parties, en particulier les salariés, qui pourraient participer autant à la formulation de l’objet social étendu qu’à son évaluation. » Ainsi au-delà du binôme dirigeant / actionnaire, les employés de l’entreprise pourraient bénéficier d’une voix importante. Une hypothèse intéressante puisqu’elle pourrait garantir le plein investissement d’une société, au service de tous. Par ailleurs, il est possible d’envisager d’autres effets positifs découlant de ces nouvelles pratiques : meilleure cohésion interne, sentiment d’accomplir un travail porteur de sens, revalorisation de l’engagement et de la solidarité… À long-terme, les porteurs de la proposition de loi espère ainsi faire de la norme, l’inclusion d’un OSE dans les objectifs des entreprises.

 

Nutriset : réinventer l’entreprise grâce à l’OSE

La société Nutriset, créée et dirigée par la famille Lescanne, fait figure de première en France à concrétiser l’idée d’une entreprise à mission. Elle expérimente l’inscription d’un objectif social dans ses statuts. Elle s’engage notamment pour nourrir les enfants en malnutrition dans les pays du Sud. Isabelle Lescanne, son actuelle Directrice Générale, affirme : « ll est urgent de réhabiliter une vision noble de l’entreprise. Nous sommes fiers d’être une entreprise privée qui gagne de l’argent. C’est notre rentabilité qui nous permet de faire de la recherche et d’assurer notre mandat auprès des enfants en situation de handicap. » Elle insiste également sur les avantages de l’OSE « L’actionnaire est désormais dans l’obligation de donner des moyens suffisants au directeur général afin qu’il réalise ses engagements. » Si les entreprises à mission sont encore loin d’être la norme, elles peuvent néanmoins contribuer à redéfinir le paysage entrepreneurial et à amorcer un nouveau moyen de répondre aux enjeux d’intérêt général. Nul doute que sous un mandat présidentiel valorisant la société civile, ces propositions relatives aux SOSE puissent trouver un écho. Reste désormais à en mesurer les implications concrètes et à penser de nouveaux dispositifs de mesures d’impact pour que ces statuts d’entreprises hybrides ne soient pas qu’une promesse juridique mais gage d’une évolution positive.

[BEST OF] Les évènements de cette année

[BEST OF] Les évènements de cette année

Cette année a été marquée par de nombreux évènements auxquels nous avons pu assister. Des temps forts autour de tables-rondes, un tour de France des mécènes, des anniversaires mais aussi des remises de prix.

 

 

 

Septembre 2016

Pro bono, les besoins des acteurs de l’ESS

Pro Bono Lab a publié son Panorama du pro bono 2016, après un an de recherches. Accompagné de Domplus, retour sur les besoins en compétences des associations et des organisations de l’économie sociale et solidaire (ESS).

Retrouvez les temps forts du Forum Mondial Convergences 2016

Nous avons pu assister au 9e Forum Mondial Convergences qui s’est tenu du 5 au 7 septembre 2016, à Paris. Pendant trois jours d’échanges et de co-réflexion, ce ne sont pas moins de 450 intervenants qui ont débattu autour du thème, « réussir la transition vers des villes et territoires durables ».

La fondation Cognacq-Jay fête ses 100 ans le 15 septembre

Pour célébrer son 100e anniversaire, la Fondation Cognacq-Jay a organisé le 15 septembre 2016 une journée autour des innovations technologiques pour le troisième âge. L’événement s’est tenu à l’EHPAD Cognacq-Jay.

Octobre 2016

Bilan du Mécènes Forum de l’Admical : le mécénat redéfinit l’intérêt général

En octobre 2016, l’Admical s’est distingué à travers sa première édition du Mécènes Forum tourné autour du rôle central du mécénat à travers les réseaux sociaux.  

L’ÉPOC est lauréat national 2016 des lauriers de la Fondation de France

Pour la deuxième fois, l’ÉPOC a été récompensée par la Fondation de France pour ses actions.

Communication digitale : quel allié pour le mécénat ?

Les médias en ligne s’imposent aujourd’hui comme des canaux de communication indispensables. En ouvrant la voie à un espace de dialogue horizontal qui fait la part belle à la spontanéité et à la transparence, le digital réduit les frontières entre un établissement et ses publics. « Aide-toi, et le web t’aidera ! »  « Nul besoin d’être un expert académique en communication digitale pour s’approprier ces nouveaux outils ». Selon Flavie Deprez, Directrice éditoriale et de la Communication chez Carenews, Internet est « un endroit de veille et de diffusion ». Découvrez ses constats et conseils dans cette tribune publiée le blog Commeon.

Novembre 2016

« Moving beyond boundaries », 12e conférence annuelle de l'EVPA

La 12e conférence annuelle de l'EVPA s’est tenue les 3 et 4 novembre 2016 à la Maison de la Chimie à Paris, avec pour thème « Moving beyond boundaries » (bouger au-delà des frontières). Un événement soutenu par Argos Soditic, BNP Paribas, la Fondation Demeter et la Fondation de France. Médias, la venture philanthropy peut-elle renforcer le droit à l’information ? Lors de la conférence annuelle de l’EVPA, les différents intervenants ont investigué les possibles utilisations du nouvel outil qu’est la venture philanthropy (VP). Parmi l’un des plus intéressants sujets : l’accès à une information de qualité et à des médias indépendants. La venture philanthropy en Europe en 2016 : l’EVPA (European Venture Philanthropy Association) a profité de sa conférence annuelle pour rendre public son cinquième rapport sur l’état de la venture philanthropy et de l’investissement social en Europe.

Le mécénat au service du développement des territoires : conférence à Lyon

L’Association Française des Fundraisers (AFF) et le Centre français des Fonds et des Fondations (CFF) ont organisé le 8 novembre 2016 une conférence sur le mécénat et les territoires à l’Université Catholique de Lyon. Xavier Delattre, président de l’AFF a ouvert cette conférence avec un aperçu actuel du mécénat territorial suivi de la première table ronde sur le thème de la genèse de projets, animée par Flavie Deprez. La deuxième table ronde animée par Flavie Deprez, était axée sur la co-construction. Auvergne Nouveau Monde avec Véronique Jal, chef de projet du crowdfunding, Capsa avec Cédric Denoyel et la Caisse d’Épargne avec Laurent Jouisse participaient au débat.

Qui sont les cinq lauréats de l’ABNL Non Profit Awards 2016 (BFM Radio) ?

Les cinq binômes de lauréats des ABNL Non Profit Awards 2016 ont été désignés le jeudi 24 novembre 2016. Les projets « Brain Computer Interface », « L’Arlésienne », « Nous sommes les entrepreneurs de l’eau », « Marches exploratoires de femmes » et « La voie de l’insertion » ont été recompensés.

Décembre 2016

Lancement du premier ‘Tour de France des Mécènes’ par l’Admical

Pour sa première étape, le 1er décembre 2016, le Tour de France des Mécènes a choisi la ville de Reims. L’Admical y a rappelé l’importance du mécénat au niveau local et présenté des témoignages de mécénats réussis devant plus de 200 entrepreneurs locaux.

Fondation Colas, 25 ans de mécénat dédié à la peinture contemporaine

Née au début des années 90, la Fondation d'entreprise Colas a pour objectif premier la promotion de la peinture contemporaine, à travers sa collection « Les Routes de l'Imaginaire ». Retour sur 25 ans de mécénat et sur les dernières acquisitions de la Fondation. 

Google Impact challenge : mentorat et 50 000 euros de plus pour les lauréats 2015

Le 6 décembre 2016, un petit-déjeuner a réuni, au Liberty Living Lab à Paris, huit des dix associations françaises lauréates du Google Impact Challenge 2015. Elles étaient conviées à témoigner de l’impact du soutien apporté par le concours.

Trophées des associations 2016 : La Fondation EDF récompense 36 lauréats

Le 12 décembre 2016 s’est déroulée la cérémonie de remise des trophées des associations organisée au centre culturel Hip-Hop La Place, par la Fondation EDF. Ces prix visent à mettre en lumière les actions menées par des associations œuvrant au service de la jeunesse en France et à l’international. Au total, 32 associations ont bénéficié de 400 000 euros de donation du groupe.

Dis-moi comment tu utilises Internet et je te dirai qui tu es

« Comment bien se servir d’Internet ? » telle est la question à laquelle ont répondu Flavie Deprez, Directrice éditoriale et de la Communication chez carenews.com et Gonzague Gautier, Directeur et fondateur d’AKA (société de conseil et formation en stratégies numériques). C’est à travers un article publié dans le Huffington Post le 12 décembre 2016, qu’ils listent les mauvaises excuses souvent entendues avant de les confronter aux nombreuses qualités d'internet.

Janvier 2017

La Fondation Groupe RATP et l’Adie récompensées pour leur soutien à l’emploi

La Fondation Groupe RATP et l’Adie ont reçu un ABNL Non Profit Award en janvier 2017, une distinction décernée par l’émission de BFM Business À But Non Lucratif. Ces prix récompensent les projets solidaires, sociaux ou humanitaires mis en place par un organisme d’intérêt général et une entreprise.

La Fondation Auchan fête ses 20 ans et la jeunesse

Pour fêter ses 20 ans, la Fondation Auchan pour la Jeunesse a lancé un appel à projets « Ensemble pour la Jeunesse », du 11 janvier au 5 mai 2016.

Le Prix du mécénat culturel est attribué à la Fondation SCNF

Le mercredi 25 janvier 2017, le Prix du Mécénat Culturel a été remis par Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, à la Fondation SNCF pour son soutien au projet des Beaux-Arts de Paris, Via Ferrata. 

Février 2017

La Fondation Abbé Pierre présente son 22e rapport sur le mal-logement

La Fondation Abbé Pierre a publié son dernier rapport sur le mal-logement en février 2017. Il confirme les inégalités face au logement et la préoccupation croissante des Français dans ce domaine.

Mars 2017

Une soirée consacrée aux entrepreneurs du digital et à la Tech for good

À l’occasion du Sparkshow organisé par Sparknews pour France Digital, Google et avec le soutien d’Orange le premier mars en faveur des entrepreneurs du digital qui œuvrent pour l’inclusion sociale, une table ronde a été organisée avec Paul Duan de Bayes Impact, Joséphine Goube de Techfugees, Charlotte de Vilmorin de Wheeliz et Jean-Marc Potdevin de l’application Entourage. Flavie Deprez pour Carenews faisait partie du jury.

Pari réussi pour la 10e édition du Salon PRODURABLE

Le Salon PRODURABLE s’est déroulé les 14 et 15 mars 2017, au Palais des Congrès. L’évènement a mis à l’honneur la RSE, le développement durable et le mécénat avec succès. Cette année, le mécénat s’invitait également au salon. Flavie Deprez pour Carenews témoignait « de la RSE au mécénat, s’engager sur son cœur de métier » autour d’une table ronde qu’elle animait avec la Fondation Carrefour, l’Admical, Génération 2 Conseil et HAND.

Mesure d’impact social dans l’ESS : KPMG publie son premier baromètre

Le premier baromètre de mesure d’impact social de KPMG met en avant un élément clef des projets de l’ESS, l’impact des initiatives sur les régions et les populations ciblées.

Avril 2017

Le site solutions d’associations de la Fonda et du mouvement associatif

La Fonda et le Mouvement Associatif ont lancé leur site, Solutions d’Associations. Le site a été créé pour réunir les prises de paroles de associations ainsi que leurs idées. 

Mai 2017

Fabrique Aviva, Saison 2 : les 200 finalistes dévoilés

Les 200 finalistes de la deuxième édition de la Fabrique Aviva, destinée aux entrepreneurs sociaux et environnementaux, ont été dévoilés. Ils ont par la suite défendu leur projet devant des jurys locaux. Les gagnants se sont partagés 1 million d’euros.

Une plateforme collaborative pour l’avenir du mécénat

À l’occasion des élections présidentielles et législatives de 2017, l’association Admical a lancé une plateforme collaborative pour débattre de l’avenir du mécénat en France. L’objectif est de « coconstruire des propositions » afin de « défendre, promouvoir et donner plus de force » à un modèle qui valorise sous un angle nouveau l’intérêt général. 

Nouveaux formats de mobilisation des collaborateurs chez LepC

Mardi 16 mai 2017, Les entreprises pour la Cité (LepC) a organisé une matinée dédiée à la mobilisation des collaborateurs chez Vivendi. Quelles sont aujourd’hui les techniques de mobilisation des collaborateurs ? Quels sont les outils disponibles ? Comment convaincre sa direction générale d’engager des actions de mobilisation ? Autant de questions que se posent souvent les responsables de fondations d’entreprise, les responsables RSE et plus largement tous ceux qui s’occupent d'animer l’engagement sociétal des entreprises.

La MACIF lance Diffuz, un réseau social au service de l’engagement solidaire

Le jeudi 18 mai 2017, le groupe MACIF a officiellement lancé sa nouvelle plateforme numérique et solidaire, Diffuz. Un réseau social créé pour permettre à toutes et à tous de s’engager de manière ponctuelle et solidaire, en relevant des défis près de chez soi. Diffuz a déjà 3 000 membres et a proposé plus de 500 défis. 

Création de la Fondation Nexity pour le logement, l’éducation et l’emploi

Le 31 mai 2017 a été lancée, au siège du groupe immobilier, la Fondation Nexity « pour faire de la ville un lieu de vie meilleur pour tous». La Fondation Nexity souhaite œuvrer pour une ville plus inclusive dans laquelle chacun pourra trouver «sa place, des perspectives d’avenir, la capacité d’agir et le moyen de s’accomplir ».

Juin 2017

L’Adasi et le Rameau ont publié un livre intitulé Oser l’intérêt général ! 

Les associations et fondations sont des contributrices privilégiées de l’intérêt général : elles captent les signaux faibles, éclairent les politiques publiques et sont le lieu d’incarnation de l’engagement au service de tous. Depuis quelques années, les acteurs d’intérêt général sont confrontés à des défis de transformation majeurs : un accroissement et une complexification des besoins sociétaux ainsi que la nécessité d’y répondre dans un contexte de raréfaction des ressources.

Étude pour France Bénévolat : profil et rôles des bénévoles en EHPAD

Alors que les financements publics diminuent et que l’espérance de vie augmente, la présence de bénévoles en EHPAD est d’une importance grandissante. Quels sont leur profil et leurs rôles ? Focus sur le projet d’une étudiante lilloise pour France Bénévolat.

Rencontres régionales du mécénat

Le Pôle Mécénat Pays de la Loire a organisé la deuxième édition des Rencontres régionales du mécénat à Angers le 20 juin 2017.

Juillet 2017

Deauville Green Awards, un bel hommage à la biodiversité

Le rideau de la 6e édition des Deauville Green Awards vient de tomber avec un bilan très positif. Les 370 films en compétition, les débats et les ateliers ont permis d’explorer de nouvelles voies et de rechercher les solutions de demain en matière de développement durable.

L’Envol, campus de la Banque Postale fête ses cinq ans de citoyenneté

Depuis cinq ans, La Banque Postale a choisi de diriger tous ses investissements de mécénat dans un programme tourné vers l’égalité des chances « L’Envol, le campus de La Banque Postale ». 

#MetsTesBaskets autour du cou pour soutenir l’association ELA

#MetsTesBaskets autour du cou pour soutenir l’association ELA

Parrainée par Zinédine Zidane, l’association ELA lance le challenge solidaire #MetsTesBaskets. Le but ? S’afficher sur les réseaux sociaux une paire de baskets autour du cou pour soutenir la lutte contre la leucodystrophie, une maladie génétique orpheline.

 

 

 

 

#MetsTesBaskets, le challenge solidaire de l’association ELA

 

Peut-être avez-vous récemment aperçu des stars comme Pascal Soetens et Priscilla Gneto sur Instagram, une paire de baskets accrochée autour du cou. Il ne s’agit pas de la dernière mode... si les people cèdent à cette étrange manie, c’est pour la bonne cause ! Et plus précisément pour soutenir l’association ELA, qui lutte afin d’aider les enfants atteints de leucodystrophie, une maladie rare affectant le système nerveux central. Parrain de l’organisme, Zinédine Zidane a lancé le mouvement le 24 août dernier, invitant les internautes à poser muni d’un collier de baskets et à défier leurs amis pour qu’ils fassent de même. Le tout pour faire connaître la maladie et favoriser les dons.

 

Mets tes baskets et cours le 8 octobre, pour battre la maladie

 

Le challenge solidaire #MetsTesBaskets s’inscrit dans l’initiative plus large « mets tes baskets et bats la maladie ». Dans ce cadre, l’association ELA encourage notamment chaque année les établissements scolaires à organiser une activité sportive pour que les élèves « prêtent symboliquement leurs jambes aux enfants d’ELA », lourdement handicapés. L’édition 2017 de « mets tes baskets » sera marquée par une grande course qui se tiendra le 8 octobre, au cours de laquelle chaque participant sera invité à faire un don, qui sera multiplié par le nombre de kilomètres parcourus. Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire à cet événement sur le site dédié.

 

 

Participez au Testathlon, le triathlon solidaire de la Fondation DigestScience

Participez au Testathlon, le triathlon solidaire de la Fondation DigestScience

La Fondation DigestScience organise le 14 octobre 2017 son 12e testathlon, un triathlon solidaire en faveur de la recherche. Tous les fonds récoltés permettront de financer des actions pour lutter contre les affections digestives comme la maladie de Crohn.

 

 

Trois épreuves sportives pour une cause médicale

Pour la douzième année consécutive, la Fondation DigestScience s’apprête à lancer son traditionnel Testathlon. Ce triathlon solidaire, accessible aux sportifs amateurs et confirmés, permettra de collecter des fonds qui seront destinés à la recherche sur la maladie de Crohn. L’épreuve se déroulera à Armentières, aux Prés du Hem, le samedi 14 octobre 2017. Dès 10h00, les participants prendront le départ d’une course à pied de 3,5 ou 7 km. Ils enfourcheront ensuite leur vélo pour parcourir 12, 25, 50 ou 65 km. Un sprint de 150 m dans une pataugeoire est également au programme. Si vous souhaitez passer une journée sportive et conviviale tout en contribuant à une belle cause, vous pouvez vous inscrire dès maintenant sur le site de la Fondation DigestScience. Grâce au système de sélection à la carte, chaque sportif peut choisir 1, 2 ou 3 disciplines. Des jeux, des structures gonflables, un repas festif et divers stands sont également prévus afin que petits et grands puissent passer une journée inoubliable.

Que financeront les fonds du Testathlon 2017 ?

Cette année, tous les fonds récoltés serviront à financer une étude épidémiologique qui aura pour objectif l’identification des causes de la maladie de Crohn. Ce projet impliquera la mobilisation d’une équipe pluridisciplinaire internationale composée de gastroentérologues, épidémiologistes, biologistes, toxicologues, sociologues, géographes, historiens et autres experts. Il permettra d’améliorer la prise en charge de cette maladie digestive qui concerne surtout les jeunes.

Alinéa soutient la 4e Journée Solidarité Logement de la Fondation I Loge You

Alinéa soutient la 4e Journée Solidarité Logement de la Fondation I Loge You

Organisée par la Fondation I Loge You, la 4e Journée Solidarité Logement se tient le 23 septembre 2017. Un événement soutenu par l’enseigne d’ameublement Alinéa, qui s’est engagée dans diverses actions pour venir en aide aux mal-logés.

 

 

 

 

La 4e Journée Solidarité Logement, pour soutenir l’association FIT, Une femme, un toit

 

Créée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation I Loge You lutte contre le mal-logement depuis 2013. Chaque année, elle organise la Journée Solidarité Logement, un grand événement national destiné à sensibiliser le grand public au mieux logement et à récolter des dons. Pour l’édition 2017 de cet événement, qui se tient le 23 septembre 2017, la Fondation I Loge You a choisi de mettre en lumière et de soutenir l’association « FIT, Une femme, un toit », qui accueille, héberge et accompagne les jeunes femmes victimes de violences. Avec pour objectif la rénovation des parties communes du centre d’hébergement de l’organisme.

 

L’enseigne Alinéa s’associe à la Fondation I Loge You contre le mal-logement en France

 

Sensible au sort des millions de Français qui ne disposent pas d’un logement décent, Alinéa a décidé de s’allier à la Fondation I Loge You à l’occasion de cette 4e Journée Solidarité Logement. Différentes actions ont été lancées par l’enseigne de meuble et de décoration, dont la mise en vente de maisonnettes en origami (10 euros) tout au long du mois de septembre, dont les bénéfices serviront à financer les projets de la Fondation. Ainsi que la commercialisation de marque-pages (1 euro), destinés à financer directement l’association FIT. Alinéa a par ailleurs effectué des dons matériels et mis à disposition des membres de son personnel pour aider à la rénovation des locaux de l’association.

L'information en direct des associations et des mécènes