Un réseau efficace pour faire vivre la Fondation Transdev dans les territoires

Un réseau efficace pour faire vivre la Fondation Transdev dans les territoires
Les correspondants locaux et les parrains de la Fondation sont des salariés du groupe transdev implantés dans les territoires. Les correspondants représentent la Fondation Transdev en région et les parrains accompagnent les acteurs associatifs œuvrant en faveur des personnes en difficulté. Présentation de ce réseau très engagé.


> Les correspondants locaux : une porte d’entrée vers la Fondation Transdev

Basés sur tout le territoire et en prise directe avec les réalités locales, ils sont plus d’une centaine à jouer, tout au long de l’année, le rôle de correspondants bénévoles pour la Fondation Transdev. Leur mission : représenter la Fondation et la faire connaître auprès des collectivités locales et des acteurs de la société civile. Premier point de contact avec ces derniers, ils sont à leur écoute pour évaluer leurs initiatives, puis les orienter vers les bons interlocuteurs.

> Les parrains de projet : un lien de proximité avec les territoires

Prenant le relais, des dizaines de parrains et marraines de la Fondation accompagnent les porteurs de projets et les aident à constituer leur dossier de subvention : valorisant leurs points forts, les aidant à surmonter d’éventuelles difficultés…. Souvent proches de leurs préoccupations, ils sont de bons conseils pour préparer le passage de l’association au comité exécutif. Une fois le soutien financier obtenu, ils restent au quotidien en lien avec celle-ci, la faisant souvent bénéficier de leur expérience et de leur réseau.

> L’engagement des salariés Transdev au côté de la Fondation : une mission prise au sérieux

Tous s’engagent avec le plus grand sérieux, conscients de l’impact de leurs actions et de leur nécessaire crédibilité.

« Pour moi, il s’agit d’un vrai partenariat pas seulement d’une question financière. Nous nous engageons socialement et activement sur le territoire, souligne Isabelle Starck, Responsable Ressources Humaines à la Compagnie Océane à Lorient. »

> Un dispositif efficace

Depuis sa création, en 2002, la Fondation s‘appuie largement sur ce réseau motivé.

« En prise directe avec les réalités économiques et sociales des territoires, il joue un rôle majeur dans l’écosystème de la Fondation, souligne Stéphanie Bachelet, Déléguée générale de la Fondation. »

En 2018, ces partenaires incontournables ont ainsi permis le soutien et le développement de 28 projets associatifs.

Découvrir le témoignage de Corinne Singabrayen, marraine du projet Art pour tous à la Réunion 

, , , , , ,