Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[SOCIAL TECH] « I Cut », une application mobile pour lutter contre l’excision

[SOCIAL TECH] « I Cut », une application mobile pour lutter contre l’excision
Cinq jeunes kényanes ont imaginé « I Cut », une application destinée à prévenir la pratique de l’excision et à aider les jeunes filles ayant subi cette mutilation génitale féminine. Elles défendront leur projet au Technovation Challenge 2017 de San Francisco.


 

 

La #TeamRestorers, unie contre les mutilations génitales féminines

Stacy Owino, Cynthia Otieno, Purity Achieng, Macrine Atieno et Ivy Akiny, cinq lycéennes kényanes âgées de 15 à 17 ans, composent la #TeamRestorers (« l’équipe des restauratrices »). Ensemble, elles ont mis au point une application mobile destinée à prévenir le risque d’excision et à aider les jeunes filles ayant subi cette mutilation génitale féminine, illégale au Kenya depuis 2001. Basée sur le système du bouton d’alerte agression sexuelle mis en place dans plusieurs pays via les téléphones portables, l’appli « I Cut » permet aux filles en danger d’être mises en contact avec les services de police, tout en offrant une aide médicale et légale aux victimes déjà excisées.

L’appli « I Cut », en lice pour le Technovation Challenge de San Francisco

L’appli « I Cut », encore en développement, doit être présentée au Technovation Challenge 2017 de San Francisco, organisé début octobre. Ce concours de projets innovants, soutenu par Google et les Nations Unies, a pour but d’aider les filles du monde entier à acquérir les compétences nécessaires pour devenir des entrepreneures dans le domaine des technologies. Seules Africaines sélectionnées cette année, les Restorers ont déjà acquis une certaine popularité sur le web, qui leur a valu d’être reçues par le président du Kenya en personne, afin de discuter de leur application. 

, , , ,