Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Airbus renouvelle son partenariat avec la Fondation Mines-Télécom et l’IMT

Airbus renouvelle son partenariat avec la Fondation Mines-Télécom et l’IMT
Partenaire de la Fondation Mines-Télécom depuis 2012, Airbus Defence and Space a réaffirmé son engagement pour la durée de trois ans, le 22 janvier dernier. Cette nouvelle convention de partenariat stratégique permettra de soutenir plusieurs programmes au sein de l’Institut Mines-Télécom (IMT). Et témoigne de l’interdépendance grandissante entre entreprises et universités.


 

Un partenariat stratégique entre la Fondation Mines-Télécom et Airbus Defence & Space

 

Ce nouvel accord entre la Fondation Mines-Télécom et Airbus Defence & Space a pour vocation de financer un programme d’entrepreneuriat et d’innovation pédagogique au sein de l’IMT, ainsi qu’une chaire de recherche sur le thème de la cyber-sécurité des infrastructures numériques. « Nous apportons une proposition de valeur forte pour les entreprises qui nous soutiennent, en leur ouvrant les portes d’un écosystème dynamique, explique le président de la Fondation Mines-Télécom, Guy Roussel. Face aux grandes transitions que connait notre société, aux enjeux du numérique, aux défis énergétiques et aux ambitions de l’industrie du futur, un tel partenariat nous permet d’avancer ensemble sur des thématiques communes. »

 

Airbus France veut former à la cyber-sécurité

 

En recherche constante de nouveaux talents dans le secteur de la cyber-sécurité, Airbus Defence & Space se réjouit de son côté de pouvoir stratégiquement faire évoluer ses ingénieurs au plus proche des incubateurs de l’IMT... et des futurs experts en cyber-sécurité. « La pénurie est réelle, explique Bruno Daffix, responsable de la communication d’Airbus. Il manquera dans les prochaines années des milliers d’ingénieurs dans le domaine, il est donc important pour nous de tisser des partenariats pérennes avec des écoles possédant des filières cyber-sécurité. » De fait, en plus de son partenariat avec l’IMT, Airbus Defence & Space a également noué des partenariats avec trois autres grandes écoles afin de les accompagner dans la formation des étudiants en cyber-sécurité : l’ESIEA Paris-Laval, l’EFREI et l’INSA Centre Val de Loire.

 

Entreprises et universités, une interdépendance assumée

 

La pratique est courante dans le secteur du mécénat, et part d’un postulat simple : les écoles et universités ont besoin d’argent, et les entreprises de talents. « Il faut trouver tout et n’importe quoi pour trouver [l’] intérêt des entreprises », déclarait d’ailleurs en 2016 Rodolphe Gouin, ancien directeur de la Fondation Bordeaux Université, aujourd’hui directeur de la Fondation AP-HP pour la recherche. À la clé pour les établissements, une relative sécurité économique, qui leur permet de continuer à viser l’excellence académique, et de se maintenir en bonne position dans les classements internationaux. En contrepartie, les chaires et les observatoires sont souvent créés dans une logique d’adaptation aux besoins des entreprises partenaires. Vertical et holistique, ce modèle de relation entre les entreprises et les établissements d’enseignement supérieur, qui interroge certains quant au sujet de l’éthique intellectuelle, ne semble en tout cas pas près de s’essouffler.  

, , , , , ,